Notre CEO, Vincent Anquetil était l’invité de B Smart TV vendredi 25 septembre. L’occasion de présenter plus en détail :

  • ImmoSign,
  • la solution digitale que nous vous proposons
  • ce qui nous différencie et rend notre solution la plus adaptée aux usages de l’immobilier.

Retrouvez l’interview B SMART en vidéo ci-dessous et sa retranscription texte.

Victoire Sikora, Journaliste B SMART – Le dernier invité du Lab aujourd’hui c’est Vincent Anquetil. Bienvenue, vous êtes Président de Immosign. Vous vous définissez comme des spécialistes de la dématérialisation de la signature immobilière. C’est une solution de signature numérique ?

Vincent Anquetil, CEO ImmoSign – Oui, exactement. C’est une solution de signature électronique mais pas que ! A ImmoSign, on se définit comme des intégrateurs de solution digitale.

Intégrateur pour l’aspect prise en compte de l’environnement de nos clients, des professionnels de l’immobilier.

Solution digitale car on ne va pas se concentrer uniquement sur la signature électronique. On va apporter d’autres solutions technologiques tels que les recommandés électroniques ou la numérotation des mandats, des choses bien particulières pour la profession. Voilà en quoi on va un peu plus loin que la signature électronique.

Victoire – Pourquoi est-ce que vous vous êtes focalisé sur le secteur immobilier ? Il y avait un vrai besoin ? Plus qu’ailleurs ?

Vincent – Oui tout à fait ! Alors d’une part par mes appétences personnelles envers ce secteur de l’immobilier et envers l’informatique. Et puis par le constat simple que c’est une profession qui n’arrivait pas à se digitaliser correctement. En tout cas il n’y avait pas de solution qui répondait parfaitement aux besoins des utilisateurs. Donc on a décidé de la construire.

Victoire – Vos clients, vous disiez, ce sont des professionnels de l’immobilier. Mais c’est quoi ? C’est des agences immobilières ? Quels autres acteurs peuvent utiliser votre solution ?

Vincent – On va intervenir sur 3 secteurs d’activité principaux aujourd’hui. Ce sont tout d’abord les agences immobilières qui ont été historiquement nos premiers clients, ensuite les promoteurs et plus récemment les constructeurs de maison individuelle. A qui on va apporter, quelle que soit la profession une solution sous 3 branches :

  • Une branche logicielle : une plateforme accessible en web qui va proposer de la signature, du recommandé
  • Une approche plus matérielle puisqu’on va perdre à nos clients de bénéficier de nos solutions matérielles de signature sur tablette avec les partenaires avec lesquels on travaille comme la société Wacom
  • Nos ressources humaines : nous sommes implantés sur l’ensemble du territoire national. Nos équipes de consultants partout en France vont pouvoir intervenir chez nos clients utilisateurs finaux.

Victoire – Vous dites que votre solution sécurise l’ensemble des documents présents dans le cadre d’un contrat. Comment justement vous faites pour garantir cette sécurité ?

Vincent – La sécurité est liée à une habilitation. Notre outil est certifié dans le cadre d’une réglementation européenne : la réglementation eIDAS. L’ensemble des documents qui sont alimentés sur notre plateforme ressortent certifiés et donc avec une valeur juridique reconnue par la loi.

Victoire – Il y a aussi une dimension écologique parce que finalement on utilise beaucoup moins de papier avec votre solution. Vous savez à peu près ce que ça représente ?

Vincent – Ça va représenter une volumétrie relativement importante. C’est toujours difficile de le chiffrer en nombre d’arbres ou de litres d’eau. Néanmoins, pour tout à chacun qui a eu l’occasion de signer un jour l’achat d’une maison ou faire construire une maison individuelle, on se retrouve avec des documents d’une cinquantaine ou d’une centaine de pages à signer en 3 – 4 ou 5 exemplaires. Donc vous imaginez bien que les ramettes de papier défilent assez vite.

Victoire – Merci Vincent Anquetil pour votre présentation d’Immosign. Vous étiez le dernier invité du Lab pour aujourd’hui.