“UN GROUPEMENT QUI A DIT OUI AU PROGRÈS”

Il y a peu, en ce début d’année, nous vous informions du nouveau partenariat ImmoSign – GNI. Fiers de cette collaboration, nous vous faisons part aujourd’hui d’une interview réalisée auprès du Président GNIMMO, Dorian Delchambre.

Ce groupement qui a su, en quelques années seulement, emporter l’adhésion de bons nombres d’agences immobilières indépendantes, s’est vu propulser très rapidement en tant que levier de croissance pour les professionnels de l’immobilier.

Découvrons ensemble avec M. Delchambre comment le GNI est devenu un groupement incontournable et pérenne.

 

Interview Dorian Delchambre –  Président GNIMMO

 

 

Qui est le GNI ? 

 

“Qui est le GNI ? Excellente question ! Je dirais que le GNI c’est la somme de tous ceux qui le composent. Tout d’abord, ce sont ceux qui le font vivre, ses adhérents, bientôt au nombre de 200,  divers et variés, répartis sur une dizaine de départements pour l’essentiel dans le grand sud est et la région parisienne. Ensuite, je dirai que le GNI ce sont ceux qui le développent, mon équipe et moi-même. Nous avons débuté à deux, il y a douze ans, nous sommes aujourd’hui neuf. Autant dire que nos compétences se sont élargies. Si nous avons recruté, c’est d’une part pour répondre aux besoins de plus en plus complexes des professionnels de l’immobilier et d’autre part pour diversifier nos spécificités et nos aptitudes et ainsi développer de nouveaux services afin de permettre à nos adhérents de rester compétitifs face à la concurrence des grands réseaux.”

 

Quels types de services proposez-vous aux agents immobiliers ? 

 

“Nous leur proposons une boite à outils que nous abondons régulièrement de nouveautés leur permettant de travailler à la fois avec les dernières innovations technologiques tout en continuant d’entretenir et de renforcer cette relation unique de confiance avec le client et de rester performant face à l’évolution de la profession sur un marché en constante évolution.”

 

Comment parvenez-vous à répondre aux besoins des professionnels depuis tant d’années ?

 

“Simplement en restant constamment connectés avec le marché et en travaillant étroitement et en toute confiance avec les meilleurs acteurs de la profession. Les leaders que sont nos partenaires comme SeLoger, Leboncoin, Simply Moove, Logic Immo, Meilleurs agents, ImmoSign, Envisite, Diag & Go et bien d’autres avec qui nous réfléchissons toujours à la meilleure façon de mettre à disposition de la profession les outils les plus performants à moindre coût sont nos alliés dans ce défi.  Nous sommes également présents sur les salons tels que le RENT où nous avons installé en 2018 pour la première fois un stand. Superbe et enrichissante expérience que nous allons renouveler cette année, en octobre prochain. Nous restons aussi extrêmement proche bien évidemment de nos adhérents avec lesquels nous organisons régulièrement des rencontres (after work, réunions, conventions, cessions de formation et événements festifs). Nous soignons la relation client afin de préserver cette proximité. Notre récompense c’est la fidélité de nos adhérents dons les plus anciens sont dans le GNI depuis le début, en 2007.”

 

Est-ce qu’on peut dès lors dire que GNI c’est une aventure humaine ?

 

“On peut le dire car c’est un fait. J’ai toujours donné la priorité au facteur humain. Que ce soit à mes adhérents comme à l’équipe qui développe le groupement avec moi. Je suis convaincu qu’on travaille mieux dans la confiance et la bonne humeur. J’ai beaucoup de respect pour ces entreprises américaines comme Google qui ont compris cela très tôt en offrant à leur employés des conditions de travail confortables et respectueuses de leur intégrité. Les résultats sont là. Bien évidemment, nous sommes une entreprise et nous devons nous développer économiquement mais je m’emploie à ce que ce soit toujours dans le respect et l’épanouissement de chacun.

 

Finalement, Dorian, vous êtes à l’aise dans votre époque et vous avez toujours eu du flair pour pressentir ses évolutions. Vous l’avez prouvé avec votre groupement qui est aujourd’hui le premier groupement immobilier indépendant de France, et il poursuit son développement. Avez-vous encore des projets ?

 

“Bien sur que j’ai des projets. Chaque matin quand je me réveille j’ai de nouveaux projets ! Alors bien sur, tous ne verront pas le jour mais c’est ce qui me motive pour avancer et envisager l’avenir pour ma famille et moi-même. J’ai deux fils et je compte bien leur transmettre les valeurs qui sont les miennes et l’envie d’entreprendre qui a toujours été la mienne. C’est ce qui donne du sens à ma vie.”

 

La signature électronique offre de nombreux bénéfices et avantages, lesquels ont été pour vous les plus impactants pour répondre aux besoins des agences immobilières GNI ?

 

“Nous avons choisi la signature électronique parce que c’est un procédé permettant de garantir la date de signature et dans l’immobilier le timing est parfois décisif pour bloquer une offre d’achat sur un bien. Egalement,  la signature électronique assure que le contenu du document signé n’a pas été modifié et que c’est le bon interlocuteur qui est à l’origine de la signature. Autrement dit, une garantie d’authenticité réelle qui renforce la sécurité des acquéreurs et donc la confiance qu’ils entretiennent avec la profession.

 

La dématérialisation des procédures administratives est au cœur des préoccupations, pourquoi avoir choisi ImmoSign ?

 

“Le gouvernement prévoit le passage de l’intégralité des services publics sur Internet à l’horizon 2022. Les professionnels devront s’ajuster aux nouvelles normes concernant les démarches administratives dans beaucoup de domaines sinon tous les domaines de la vie. Le passage au tout-numérique est insuffisamment préparé dans certains secteurs d’activité mais concernant l’immobilier, grâce à des partenaires comme Immo-Sign, la profession n’est pas à la traîne et c’est ce qui compte pour rester dans la course et surtout répondre aux attentes des clients qui eux sont connectés et mobiles. Le numérique ne doit pas être réservé aux plus favorisés ou aux plus urbains, il doit être à la portée de chacun de nos concitoyens dans la mesure bien évidemment où ils ne se situent pas dans une zone blanche comme le sont encore malheureusement quelques territoires français. L’Autorité de régulation des télécoms permet, grâce à une carte interactive, de visualiser la couverture du territoire par les différents opérateurs. Il faut juste choisir celui qui couvre le mieux le territoire dans lequel on est implanté.